MUÑECA DE BISCUIT - CAJA DE MÚSICA - FABRICANTE - DE FUISSEAUX - TODO ORIGINAL - AÑOS 1900 - RARA


25 fotos MUÑECA DE BISCUIT - CAJA DE MÚSICA - FABRICANTE - DE FUISSEAUX - TODO ORIGINAL - AÑOS 1900 - RARA (Juguetes - Muñeca Extranjera Antigua - Porcelana Francesa)

  • Items: 1

    Estado: Normal (con señales de uso normal)


     

     

    BELLA MUÑECA DE PORCELANA BISCUIT 

    MONTADA SOBRE UNA  CAJA DE MÚSICA FORRADA DE TERCIOPELO ( LA MELODÍA ES FAMILIAR PERO NO SÉ EL TÍTULO ) 

    SEGÚN SUS MARCAS INCISAS 4/0 1 F  FUE  FABRICADA POR DE FUISSEAUX A PRINCIPIOS DEL SIGLO XX 

    TIENE CUERPO DE COMPOSICIÓN , OJOS FIJOS , PELO DE MOHAIR Y VESTIDOS ORIGINALES COSIDOS INTEGRAMENTE A MANO ( CON DESGASTE EN LOS ENCAJES  ) 

    TODO EN ELLA ES DE ORIGEN

    UNA PIEZA  MUY RARA Y POR TANTO ESCASA

     

    MEDIDA SIN CONTAR EL SOMBRERO 42 CM.

     

     

     

    MEDIDA DE LA CAJA  14,5 X 14,5 X 10 CM.

     

    DE FUISSEAUX DE BAUDOUR +/- 1849-1918

    En août 1842, François-Joseph DECLERCQ, issu des prestigieuses manufactures de Meissen et de Sèvres, acheta à Baudour, près de Mons, des bâtiments qui abritaient "La Société des Tuileries et Panneries à Vapeur de Baudour", qui remonte à 1824. Dans ce petit atelier, FJ. Declercq réalisa des porcelaines remarquables, des services à dîner dits " à pans coupés", des services à café aux décors floraux, des vases, des statuettes, etc.

    Après divers rebondissements, en mai 1845, FJ. Declercq s’associe à un avocat montois, Nicolas De Fuisseaux. La nouvelle société se développe très rapidement et gagne plusieurs concours de porcelaine. En février 1848, les deux associés se séparent et Nicolas De Fuisseaux dirige seul la Manufacture de Porcelaine de Baudour. Après le décès de Nicolas De Fuisseaux en 1857, sa veuve, Eléonore Messine dirigea l’entreprise familiale durant plus de 25 ans. Après le décès de sa mère, Fernand, le benjamin de la famille reprit la direction de la Manufacture de Porcelaine de Baudour.

    Pendant cette période "DE FUISSEAUX", cette fabrique de porcelaine connut un formidable développement et offrit une gamme de porcelaines très diversifiée : services de table, des services à café courant et de luxe, des garnitures de lavabo, des vases, des pyrogènes, des têtes de poupées, des isolateurs, des statuettes de Saints, de Vierges, d’animaux, etc.

    Image

    On ne sait pas exactement à partir de quand De Fuisseaux décide de fabriquer des têtes de poupées en porcelaine, mais c'est dans le courant de la deuxième moitié du XIXe sièle.

    Les têtes sont marquées "Usine De Fuisseaux Baudour Belgique", ou "D.F.B. Belgique", ou encore F1, F2, F3 pour les bustes de 11,5 à 15 cm de haut.
    Les bustes et têtes en biscuit (porcelaine non vernie) dateraient de la période 1909-1913.
    On trouve de très petites têtes (6 cm) qui représentent les personnages d'une "famille". Elles sont marquées D2 pour la Dame, B3 pour le Bonhomme à la moue triste, et E4 pour l'Enfant.

    Les visages de Fuisseaux ont des traits austères, ces têtes sont destinées principalement aux poupées d'ornement. Mais on trouve une tête numérotée 4 avec une bouche ouverte, qui s'apparente à la production de type Armand Marseille.

    Les moules ainsi qu'une partie de l'usine seront détruit au cours de la première guerre mondiale et il semblerait que plus aucune tête de poupée ne soit sortie de la fabrique après la guerre. En 1927, les Anciennes Usines DE FUISSEAUX fusionneront avec la Société Anonyme des Pavillons.



redondo

825
España (León)
Antigüedad: 01/01/2002

  Añadir a favoritos